Je suis coach certifiée de l'école Coach Académie(1), formée au coaching humaniste nord américain. J'ai 55 ans et deux grands enfants qui volent de leurs propres ailes ! J'ai une expérience de plus de 30 ans en entreprise dans différents type d'emplois. J'ai acquis au fil du temps des compétences directement transposables dans l'accompagnement. Je suis manager depuis 2008, et depuis 2015  j'anime un collectif de salariés de différents niveaux au travers de projets ou de réunions à thème. Par ailleurs, les aléas de la vie m'ont amenée à chercher des réponses aux souffrances que je traversais. Je suis entrée dans une démarche continue de développement personnel qui dure depuis presque 20 ans.

 

 

Pourquoi j'ai choisi le métier de coach ?

 

Parce ce que je suis passionnée par tout ce qui touche au développement personnel, parce que je suis convaincue que lorsque l’on est accompagné par une personne qui nous ressemble et qui porte haut des valeurs dans lesquelles nous nous reconnaissons, nous sommes alors dans un climat de confiance et de bienveillance qui nous permet de lâcher prise, d’oser nous regarder, d’accepter de voir, entendre, ressentir ce qui nous définit, ce qui nous a construit, ce qui nous a aidé ou ce qui nous a freiné. Nous pouvons alors faire connaissance avec notre vraie personnalité qui c’est éveillée et a grandit avec plus ou moins de facilité. Nous pouvons ainsi poursuivre notre chemin plus fort, plus serein, plus confiant en portant un regard bienveillant sur notre histoire , en piochant dans notre boîte à outils personnelle pour progresser  et cheminer dans une direction qui nous apporte joie, sérénité et satisfaction, pour aller vers ce qui nous définit, ce qui nous convient ce qui nous rend heureux de vivre et de partager.

 

En quoi je crois ?

 

Je crois profondément dans l’être humain et je suis convaincue que pour peu que l’on trouve la force et le bon soutient pour se comprendre, s’aimer, et se connaître on développe alors le meilleur de soi et on le diffuse autour de soi. Pour moi, le mode évoluera inéluctablement vers plus d’altruisme, de respect de soi et des autres, d’écologie personnelle et de protection de la nature lorsque qu’une certaine masse critique de la population mondiale aura fait un chemin vers elle pour trouver sa juste place et reconnaître sa propre valeur. Je suis heureuse d’être un maillon de cette chaîne d’humain qui suit cette route pour soi même et qui a sentit l’appel d’aider les autres à travers un métier qui as du sens bien au-delà de l’accompagnant et du client. 

 

Pourquoi mon style d'accompagnement est -t-il si personnel ?

 

Parce que tout simplement cela n’aurait pas de sens autrement ! Comment accompagner une personne vers plus de force intérieure, vers plus d’amour de soi si je ne respecte pas qui je suis ? Cela signifierait que je n’ai aucune valeur d’authenticité, de respect, d’intégrité et tant d’autres. En coaching comme dans tout accompagnement, le principal outil c’est soi, notre accompagnement est coloré de notre personnalité, notre histoire de vie, nos forces, nos faiblesses, nous ! Il est par conséquent impossible de faire ce métier autrement qu’à notre manière. Cette manière de faire est unique presque comme notre ADN, car mon, histoire de vie est unique et la votre aussi. Je trouve merveilleux d’être au moins 7 milliards d’individus sur terre et de savoir que pas un seul n’est comme un autre. Chaque rencontre avec un client et elle aussi unique. Jamais je n’utilise un même outil de coaching de la même manière d’une personne à l’autre et j’aime particulièrement cette part d’inconnu, de mystère aussi qui accompagne chacune de mes séances, rien n’est prévisible, il faut à chaque fois se remettre en question, chercher la bonne solution et en même temps se faire confiance et surtout vous faire confiance  car vous avez la solution, il faut juste vous aider à la voir, à l’entendre, à la ressentir, c’est un métier fabuleux !

 

Quelles sont mes convictions profondes ?

 

Je suis convaincue que notre vie est une « école » et que nous passons d’un exercice à l’autre en redoublant parfois jusqu’à ce que le message soit assimilé. Je suis convaincue que ce que nous nommons « hasards » sont en fait de multiples opportunités d’apprendre des choses sur nous pour progresser dans nos vies, développer nos talents, nos ressources… Il en est ainsi de toutes ces expériences qui nous tombent dessus, ces rencontres improbables qui parfois changent nos vies mais qui aussi à plus petite échelle, les unes après les autres et sans qu’on y prenne garde façonnent notre expérience de vie. C’est ce que j’aime particulièrement dans mon métier de coach, ce moment ou tout bascule, quand vous faites  le lien entre cette rencontre, cet événement qui c’est produit et qui a contribué pour le meilleure ou pour le pire à vous conduire là où vous êtes. J’aime ces moments ou il existe un avant et un après et toute l’énergie qui se déploie vers un autre futur impossible à voir venir avant. 

 

Je suis également convaincue que quel que soit notre histoire, quels que soient nos blessures, nos manques, nos atouts aussi, la fatalité n’existe pas ! Notre avenir est entre nos mains, à nous de nous dessiner l’avenir qui nous convient ! Bien sur cela peut demander temps, de la force et du courage car affronter nos plus grandes peurs n’est pas chose aisée mais à l’arrivée c’est toujours mieux même si le chemin est parfois ardu !  Ce qui fait la différence dans ces moments là ce sont les personnes qui nous accompagnent d’une façon ou d’une autre, famille, amis, rencontre d’un jour, accompagnant… tous ont une place bien à eux et leur apport est d’une grande valeur que ce soit pour nous faciliter le chemin ou pour nous le rendre plus difficile. Oui nous ne pouvons pas tout faire seul, la force du collectif est d’une grande puissance et chaque jour elle nous accompagne. 

 

 

Qu'est-ce que je trouve inadmissible sur le marché du coaching ?

 

Ce qui m’insupporte dans le marché du coaching se sont les coachs qui s’arrangent pour que vous veniez les revoir régulièrement pour s’assurer une certaine source de revenus, selon moi c’est incompatible avec l’objectif d’autonomie et d’honnêteté qui m’anime dans mes accompagnements. Je n’aime pas trop non plus les coachs ayant les yeux rivés sur la montre et qui quoi qu’il se passe coupe la séance à l’heure pile. C’est pour cela que j’ai choisi de proposer des séances d’1H30 environ afin que vous ayez le temps de vivre ce qui doit l’être, de plus certains outils très puissants demandent du temps pour bien les réaliser. Il est possible de faire des séances plus courtes mais cela doit être prévu dans l’accompagnement et dans ce cas la courte durée fait partir intégrante du process, comme par exemple faire une  séance d’1/2 heure pour faire un point rapide sur vos actions. 

 

Pour finir j’utilise de moins en moins le mot coaching car celui-ci est utilisé à tord et à travers, le plus souvent pour parler de conseil ! Non en coaching on ne donne pas de conseil, tout au plus parlera t’on de partage sur des expériences de vie mais toujours pour vous aider à réfléchir, trouver votre solution, faire vos prises de conscience et toujours en vous demandant avant tout votre accord.  Aujourd’hui former quelqu’un c’est le coacher, le conseiller c’est le coacher, l’écouter c’est le coacher, mais le véritable coaching c’est bien autre chose et c’est un métier qui s’apprend et pas en quelques jours, un métier avec une posture, une éthique qui lui sont propres et indissociables. Les personnes qui se disent coach et qui n’ont pas cette attitude ou la certification font un très grand tord à la profession.

 

 

 

 

 

 


Ethique et Déontologie  :

 

1. Je m’engage à vous apporter un soutien inconditionnel, à vous aider à optimiser vos capacités et vos ressources, dans le respect de votre demande. Je vous aide à vous fixer des objectifs ambitieux et à donner le meilleur de vous-même. Je vous accompagne dans la mise en œuvre des moyens les plus efficaces pour vous permettre d’atteindre vos objectifs.

2. Ma compétence professionnelle de coach est assurée par ma formation dans le domaine du coaching. Je vous informe sur la nature de cette formation ainsi que sur la ou les qualifications que j’ai obtenues.

3. J’ai été moi-même client et je continue de faire appel aux services de confrères pour être supervisée dans ma pratique. Je suis engagée dans un cheminement continu d’évolution personnelle.

4. Le coaching est une profession qui demande une réactualisation régulière des connaissances. Je me tiens au courant des développements de la discipline.

5. Dès le début d’une relation de coaching, je conviens par écrit d’un contrat clair avec vous. Les conditions de cet accord incluent la nature du service proposé, les limites et les responsabilités de chacun. Le contrat précise aussi la fréquence et la durée des entretiens, la façon dont ils se dérouleront (en vis-à-vis, par téléphone ou internet) ainsi que le montant de mes honoraires perçus pour me mission. Je vous garantis le respect des engagements pris contractuellement et je me tient à la règle de confidentialité.

6. Je m’assure que mon intervention sert votre intérêt et je veille à agir avec un haut niveau d’intégrité pendant toute la durée de la relation de coaching. Si je ne possède pas la compétence pour intervenir dans le domaine pour lequel vous me consultez, je vous en informe et je si possible, je vous propose une autre personne ressource. En aucune circonstance, je ne mets à profit la situation de coaching pour en tirer des avantages non contractuels de quelques ordres qu’ils soient.

7. Si, au cours de la relation de coaching, je constate que d’importantes divergences ne me permettent plus de fonctionner selon les termes du contrat, je suis dans l’obligation éthique d’y mettre fin en vous expliquant clairement les raisons de ma décision. Dans la mesure du possible, je veillerai à vous proposer d’autres options.

8. Je respecte votre droit de résilier la relation de coaching à tout moment pendant le processus.

9. À l’égard de la profession, j'ai un devoir de réserve dans mes propos et dans mes actes. Je fais preuve de respect à l’égard de la diversité des courants existant dans le domaine du coaching et je refuse qu’une personne ou un groupe puisse se prévaloir de détenir la vérité en la matière. Je contribue à l’image positive de la profession par mon comportement, ma compétence et la vision du monde positive dont je suis porteuse.

10. Je reconnais et respecte les lois et règlements en vigueur.

11. Le coaching est un processus d’accompagnement professionnel et laïc, libre de tout dogme. J’exclue toute intervention mobilisant mes propres croyances religieuses ainsi que celles de son client.

 

 

Les compétences relationnelles du coach :

 

Le coach est une personne de confiance

Le coach est positif et constructif

Le coach communique clairement

Le coach est authentique

Le coach fait preuve de flexibilité

Le coach pratique l’écoute active

Le coach démontre de l’empathie

Le coach valorise son client

Le coach est concret et factuel

Le coach est focalisé sur l’objectif

Le coach est co-responsable

Le coach optimise les situations

Le coach est lucide

Le coach est non influent

Le coach respecte inconditionnellement la personne qu'il choisit de coacher

Le coach considère que chaque personne est responsable de sa vie

Le coach est le partenaire de son coaché

Le coach fonde son action sur ses valeurs

Le coach fixe des limites claires à la relation

Le coach exige le meilleur de lui-même comme de son client.

 

 

 (1) : https://www.coach-academie.fr

Ecole de coaching certifiée ISQ - OPQF reconnue par l'état, délivrant un diplôme de Coach Praticien équivalent BAC+4

 

Retrouvez-moi sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/BlueCoaching